[logo]
 Français
 English
 Castellano
 Italiano
Ils l'ont fait ... présentation rapide des responsables de la zelig.rc2

PAR ZELIG.RC2
    On se demande toujours « qui » est à l'origine d'un tel événement. Voici la présentation rapide des collectifs, associations et autres organisations qui sont à l'origine de la zelig.rc2. Bref, les « gentils » z'organisateurs ;-) ....

samizdat.net

samizdat.net est un collectif politique d'intervention dans le champ de la communication alternative, en particulier via l'Internet. L'activité du collectif recouvre en particulier, l'animation d'espaces de publication politiques et culturels ou d'information indépendantes ; le maintien de divers dispositifs de communication sur le serveur samizdat.net pour diverses associations et groupes activistes ; la formation à l'utilisation des outils de communication de l'Internet, et plus particulièrement aux logiciels libres pour les associations et les groupes activistes ; la mise en place de dispositifs temporaires de communication lié à des mouvements, français ou internationaux ; la contribution à une réflexion théorique et politique sur les questions de communication, de propriété intellectuelle et de coopération sociale.

Par ailleurs le collectif samizdat.net a participé en décembre 2000 à l'organisation de la zeligConf, rencontre européenne des contre-cultures digitales, et en janvier 2002 à la no-zelig rendez-vous hexagonal des activistes des réseaux. Enfin, samizdat.net participe avec d'autres structures associatives, ONG ou groupes activistes à des campagnes de sensibilisation ou d'action comme : LSIjolie, Dix jours de la désobéissance sociale, Renseignements généraux, etc.

Le site : samizdat.net

Globenet

Hébergeur associatif, co-organisateur de la No-Zelig, GlobeNet développe des outils de communication via internet pour les associations, en priviligiant l'emploi de logiciels libres.

Elément moteur dans le développement d'AlternC (logiciel de gestion de serveurs d'hébergement), membre de Gitoyen, créateur du service No-log (http://www.no-log.org), accès internet sans abonnement, respectueux de la vie privée des utilisateurs, GlobeNet est membre de la FIL (fédération informatique et libertés).

Le site : globenet.org

Les Virtualistes

Groupe international polyorcétique

Souvent "partis pour Croatan" mais finissent toujours par en revenir pour une révolution ou une autre.

Leur maxime favorite : "Nous vous rappelons qu'il existe d'autres possibilités."

Le site : virtualistes.org

LSI jolie

Le collectif LSIJolie défend les libertés individuelles et la vie privée sur internet. Composé de journalistes, de cryptographes et de défenseurs des droits de l'homme, il entend lutter contre la cybersurveillance systématique des citoyens et fait campagne pour la libre utilisation de la cryptographie et autres outils informatiques de protection de la vie privée.

En 2001, le gouvernement français présentait en effet son projet de Loi sur la Société de l'Information (LSI), qui prétendait libéraliser l'utilisation de l'Internet, mais revenait en réalité sur nombres de libertés, dont la liberté de chiffrement et le droit à l'anonymat informatique.

Suite aux attentats du 11 septembre 2001, LSIjolie s'est associée à nombre d'ONG nationales et internationales en vue de dénoncer le caractère liberticide, anticonstitutionnel et contraire aux traités internationaux relatifs à la protection des droits de l'homme des mesures adoptées sous couvert de lutte anti-terroriste, à commencer par la Loi sur la Sécurité Quotidienne (LSQ), la Décision Cadre Combating Terrorism ainsi que la Directive européenne relative à la protection des données personnelles dans les télécommunications.

Le site : LSI jolie

Bugbrother

BugBrother.com fait grand cas des droits de l'homme & des libertés, de la vie privée, des techniques de surveillance & des méthodes pour s'en protéger.

Membre fondateur des Big Brother Awards France, de LSijolie->, des (No-)Zelig Conf', de RenseignementsGeneraux.net], il a aussi traduit en français plusieurs documents qui n'étaient disponibles qu'en anglais, tels que le manuel de sécurité et de crypto de security.tao.ca, les 12 conseils de protection de la vie privée de l'EFF, le manifeste hacktiviste du Cult of the Dead Cow (cDc), une partie de ®TMark.com, le site d'eraser (un logiciel d'effacement sécurisé des données), spammimic.com (stéganographie en ligne de type "spam"), Playmaker (stégano de type dialogue), Stop1984.com ou encore le Jam Echelon (et Frenchelon :) Day.

Le National Infrastructure Protection Center (NIPC), émanation du Domestic Terrorism Office du FBI, a quant à lui qualifié security.tao.ca, dans une "alerte" pointant les risques d'"hacktivisme" en connection avec certaines manifestations, d'"un exemple de prise de conscience élevée de la sécurité dans la communauté hacktiviste. Le principal objectif de ce site est la sécurité informatique et l'activisme, de sorte de 'savoir se protéger dans un monde de plus en plus surveillé'." Si c'est le FBI qui le dit...

Le site : BugBrother.com

pRiNT

PRINT, "atelier d'informatique populaire", est un projet issu de squats dijonnais, et s'inscrit dans le réseau Plug'n'Politix).

Contre les logiciels "propriétaires", PRINT prône l'utilisation de "logiciels libres" ; contre l'internet marchand, la participation aux structures alternatives de contre-information ; contre la dictature du marché, la récupération et la redistribution de matériel ; contre l'exclusion, l'entraide et le partage de savoirs... au travers de diverses activités : ateliers de formation, restos ("si tu sais compiler un noyau, tu sais faire un gateau"), moments de promotion du libre ("libérez les octets party"), participation à des événements militants ou encore espace de libre accès à internet.

L'objectif est aussi d'amener militant-e-s et geeks à se rencontrer, en sensibilisant les premier-e-s aux luttes informatiques, en permettant aux second-e-s d'insérer leurs pratiques dans de plus larges dynamiques.

Le site : PRINT

CNT SII.RP

Le Syndicat de l'Industrie Informatique de la Région Parisienne (SII.RP), membre de la Confédération Nationale du Travail, regroupe des hommes et des femmes, travailleurs et travailleuses des technologies de l'information et de la communication, révoltéEs par les injustices constatées tous les jours et décidéEs à prendre leurs affaires en main pour défendre leurs droits, améliorer leurs conditions de travail et de vie aujourd'hui, mais aussi pour essayer de bâtir une autre société, sans exploitation ni oppression d'aucune sorte.

La CNT est une organisation syndicale indépendante des partis politiques, car pour nous le syndicat peut traiter seul de touts les questions politiques et sociales, pas seulement dans le cadre de l'entreprise , mais aussi en participant aux luttes contre le fascisme, pour les droits des sans-papiers, pour le libre accès au savoir et à la culture...

Madchat

Lors des technologies de l'information, il fut un central dans lequel une agregation de donnees etait stockee et maintenue organisee.
Entre kitetoa et kitekat (la bouffe pour chats, pas l'autre), madchat.org, le site internet fermé du Dr Gang, ses chats et ses patients.
Dans une ambiance désagréable, vous trouverez docs, tutoriaux, sources, crypto, musique, art digital et autres joyeusetés.
Avertissement légal : butiner sur ce repository peut porter gravement atteinte à votre santé mentale, voire faire de vous des hackers nazis pédophiles !
On vous aura prévénus !

A la folie qui m'accompagne et qui jamais ne m'a trahie. La connaissance se doit ; l'information est libre. Liberté surveillée comme un chat en collier pour éviter puces et tics. Pluies acides et fantômes hantent les souterrains, racontant à la cour des miracles ce qu'ils ont appris durant tant d'années. Hardcore et technologie, acide et jazz ; aux vivants plus qu'aux morts ; vouloir n'est pas faire, dire n'est pas agir et agir ne vaut pas réfléchir. La science est un domaine, les sciences notre savoir. Nous n'avons rien, rien que vous n'ayez déjà. Nous sommes vous et vous êtes eux. Cessez et devenez. Le gang est décimé, les magasins sont ouverts ; à cette porte du dongeon entrez sans quémender, plutôt même apparaissez généreux. Ne haïssez plus le média, soyez le.

PS : ce n'est pas 'le site d'un groupe' (100x) et il n'y a pas de 'pages web'.

Le site : madchat.org

La FIL

La Fédération Informatique et Libertés est une fédération d'associations, ONG et particuliers engagés dans la défense de la vie privée et de la liberté d'expression. Cette fédération a pour but de :

- défendre les libertés individuelles et publiques
- défendre le respect de la confidentialité de la communication
- lutter contre toutes atteintes à la vie privée et à la libre circulation des personnes, qu'elles résultent de la mise en oeuvre de traitements de données à caractère personnel, de la vidéo-surveillance, ou de tout autre procédé ou méthode pouvant engendrer une telle atteinte
- lutter contre toutes formes de discriminations et défendre les droits des consommateurs dans la mesure où ces actions sont en lien avec son objet
- assister les victimes d'atteintes à leur vie privée, de surveillance illicite et/ou de violation de leurs droits
- soutenir les mouvements et les actions de ses membres, conformes à son objet
- promouvoir et défendre la libre utilisation de tous moyens techniques permettant de préserver la confidentialité et l'anonymat des échanges tels que la cryptographie
- faire connaître les positions de la Fédération Informatiques et Libertés auprès des pouvoirs publics
- informer et sensibiliser toutes personnes et tous organismes sur les risques accrus d'atteintes à la vie privée engendrés par l'utilisation croissante des nouvelles technologies de l'information et des réseaux numériques
- Défendre la liberté d'expression et le droit à l'information

Le site : http://www.vie-privee.org

nettime-fr

Liste francophone de politique, art et culture liés au Net

< nettime-fr > apparaît en 1999 comme extension francophone d'une initiative plus large composée aujourd'hui, en plus de la liste orginelle nettime-l, de cinq autres listes correspondant à des espaces géo-lingistiques particuliers : nettime-nl (hollandais), nettime-ro (roumains), nettime-zh (chinois), nettime-la (espagnol et portugais) .

< nettime > n'est pas simplement un ensemble de listes, mais un effort pour constituer un discours international, en réseau, qui ne soutient ni l'euphorie technologique de mise aujourd'hui (qui vise surtout à faire vendre), ni n'entérine ce pessimisme technologique cynique, si souvent étalé par les intellectuels et les journalistes appartenants aux "anciens" médias, et qui dissertent sur les "nouveaux" médias, sans trop comprendre ce que ceux-ci veulent dire en temps que formes originales de communication.

Vous pouvez utiliser < nettime-fr > comme un canal de transmission, comme un filtre convivial pour vos propres textes, ou pour des textes que vous avez trouvés intéressants, pour des appels et des annonces, mais aussi comme un espace de débat et de discussion inter-disciplinaires. < nettime-fr > est une liste légèrement modérée pour réguler le flux de messages et éviter le spam et les hors-sujet.

HISTORIQUE - Le collectif de < nettime > voit le jours au printemps de 1995. La première rencontre sous le nom de < nettime > eu lieu en juin 1995, à la Biennale de Venise, dans le cadre de la manifestation « Club Berlin ». La liste elle-même démarra en septembre de la même année. Un premier recueil de textes (ronéotypés) apparut en janvier 1996, le deuxième à l'occasion de la conférence « The Next Five Minutes », et il y en eut encore deux par la suite. Ceux-ci constituèrent les « Zentral Kommite Proceedings » (ZKP 1-4). La liste organisa sa première propre conférence en mai 1997, à Ljubljana (« The Beauty and the East »). Finalement l'anthologie de < nettime > (en anglais), Read Me ! Asii Culture and the Revenge of Knowledge, un livre de 556 pages, fut publié par Autonomedia à New York en 1999 (ISBN : 1570270899).

Le site : http://nettime.samizdat.net/

Ras l'front

Ras l'front est un mouvement indépendant, pluraliste et unitaire. Un réseau d'initiatives politiques et culturelles, qui permet de réagir dans tous les milieux, du quartier aux lieux de travail. Un travail de terrain afin de contribuer à assécher le marais du fascisme. Un réseau qui travaille avec le mouvement syndical et associatif pour l'aider à mieux combattre le fascisme rampant, ses idées et ses hommes. Avec celles et ceux qui défendent les droits des femmes contre le retour de l'ordre moral, avec celles et ceux qui n'accepteront jamais la préférence nationale comme critère d'organisation sociale.

Le site : http://www.raslfront.org

Souriez vous êtes filmés

"Souriez vous êtes filmés" est depuis 1995 un collectif de personnes désireuses de ne pas sombrer dans une société de technologie répressive et de proposer des alternatives militantes festives. L'association s'est donnée comme but le retrait des caméras de vidéo-surveillance, elle entend être un lieu de regroupement humain pour débattre de la société dans laquelle nous souhaitons vivre.

Son combat politique et culturel est pluriel, elle oeuvre avec des associations comme AC ou comme le RATP (réseau pour l'abolition des transports payants) et organise des actions (masquage de caméras) parfois à l'échelle internationale avec des groupes comme le SCP newyork. "Souriez" entreprend également des recours juridiques (videosurveillance chez ASF) visant à supprimer les caméras de surveillance.

Le site : http://souriez.info

INFORMATION WANT TO BE FREE !!!
:-)   :-)   :-)   :-)   :-)